Aller au contenu

Thèses

Thèses

Travaux de recherche portés par l'Observatoire

Les publics éloignés des pratiques muséales : Conception et expérimentation des dispositifs de suivi / évaluation de la politique de diversification des publics du MuCEM

Une thèse Cifre conduite par Zohar Cherbit dans le cadre d'une collaboration entre l'Observatoire des publics et des pratiques de la culture (ED 355) d'Aix Marseille Université et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem).

Cette recherche-action s’inscrit dans le cadre méthodologique de la théorie ancrée, et s’appuie dans un premier temps sur une phase exploratoire qui cherche à dresser un état des lieux des publics du MuCEM. La phase exploratoire propose d’explorer les acteurs de l’institution dans leur positionnement et vision des publics et de la stratégie des publics (démocratie ou bien démocratisation culturelle), de délimiter à l’aide de conversations informelles mais aussi de travail d’archives et d’observations les publics ainsi que des dispositifs du MuCEM à l’égard des publics considérés comme étant plus éloignés. Un des objectifs de la recherche est de proposer une nouvelle catégorisation plurielle des publics, se rapprochant des catégories de micropublics.

Partant de l’analyse de cet état des lieux, la deuxième partie porte sur l’élaboration d’un axe de préconisations. Nous envisageons ainsi d’évaluer l’ensemble des actions à l’oeuvre au sein de l’institution, par une mise à jour l’état des lieux dressé lors de la première année de thèse.

Cette recherche s’articule au projet stratégique du Président du MuCEM au printemps 2023, principalement orienté vers la diversification des publics et l’adresse aux publics éloignés des pratiques muséales via une politique d’établissement globale.